Episodes du podcast

#3 Charlotte Desrosiers Natral – Ecouter sa petite voix

charlotte desrosiers natral

Charlotte a un parcours de vie qui fait rêver : une jolie famille, deux beaux enfants, une super expertise dans un métier qu’elle aime, et en 2016, elle décroche un poste de Global Marketing Director :  le graal !

Oui mais c’était sans compter sur ce petit grain de sable dans les rouages, devenu tempête à quelques semaines seulement de son mariage. Après avoir enchaîné trois expériences professionnelles difficiles, Charlotte accepte ce que son entourage lui répète depuis des mois : elle est à bout et doit s’arrêter.

S’ensuivront des mois de renconstruction, jusqu’à la naissance du magnifique projet “Pourquoi pas moi”, un formidable remède au burn-out pour elle…et pour les autres.

Je vous laisse découvrir l’épisode et me dire ce que vous en pensez !

Pour écouter l’épisode, rendez-vous sur Apple podcast, ou Spotify, ou Deezer ou encore Soundcloud. Bonne écoute !

Et pour écouter d’autres épisodes, c’est par là.

  • Je pense que cette blessure ne sera jamais cicatrisée. Et en fait, ce n’est pas grave.
  • Le conseil que j’ai envie de donner c’est : plus tu attends, plus c’est long de remonter la pente.
  • C’est tellement dur, pour la personne que tu aimes, de te voir t’effondrer.
  • La petite Charlotte de 6 ans, aujourd’hui elle dirait : tu peux être fière de toi.

Soutenir le podcast ✨

Si vous aimez le podcast Un Cadeau Mal Emballé et que vous souhaitez le soutenir, n’hésitez pas à me mettre 5 étoiles sur Apple Podcast et un petit commentaire, ça me fera très plaisir de vous lire. C’est grâce à vos notes, à vos commentaires et à vos partages qu’il sera bien classé dans les applications de podcast et diffusé au plus grand nombre. Un grand MERCI

Si ce contenu vous plaît, partagez-le !

5 thoughts on “#3 Charlotte Desrosiers Natral – Ecouter sa petite voix”

  1. Bonjour Laura !
    Merci pour ce chouette podcast, la qualité sonore est très agréable, et tu mets ton invitée à l’aise apparemment ! 🙂
    Merci pour ce partage poignant de la réalité du burn-out…

    1. Merci beaucoup Martin ! J’adore les podcasts depuis si longtemps, c’était une évidence pour moi que d’en créer un. Et j’ai beaucoup aimé l’échange avec Charlotte, tant mieux si cela se ressent en l’écoutant 🙂 A bientôt

  2. Salut, sympa cet épisode. L’interview est très éclairant. Merci ! C’est drôle, je disais il n’y a pas longtemps que j’avais arrêté la pression dans ma vie il y a très longtemps. A l’époque, je tombais dans les pommes souvent, j’étais jeune et on ne parlait pas encore de burn-out. Mais j’avais tellement de pression professionnelle ! Un jour j’ai effacé tout ce que j’avais à faire dans la semaine devant moi. Et j’ai adopté l’anticipation. Je ne me laisse plus jamais dépassée. Le pendant de cette situation est que je travaille difficilement au rythme des autres. Je suis plus lente que les autres. Je travaille difficilement pour quelqu’un. Mais je suis heureuse !!!

    1. Hello Marie ! Tu as raison, on parle beaucoup plus de burn-out qu’avant, mais je suis convaincue que c’est une question de vocabulaire, et que ce mal existe depuis longtemps. En tout cas BRAVO pour tout ce chemin parcouru, c’est inspirant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *